Aux Canaries, la banane européenne ne veut pas compter pour des prunes

Aux Canaries, la banane européenne ne veut pas compter pour des prunes

Comment protéger la banane européenne de la banane dollars ?

Les Canaries, archipel espagnol de deux millions d’habitants, sont le premier producteur européen de bananes. 400 000 tonnes de ce fruit sont produites chaque année. Mais la concurrence est rude face au « banane dollar », cette banane produite en Amérique latine par trois géants agroalimentaire américains et qui coute beaucoup moins cher à produire. Pour soutenir la filière canarienne, l’UE débourse chaque année 140 millions d’euros.
Une autre production canarienne qui a failli disparaitre voudrait aujourd’hui renaitre de ses cendres : la cochenille, cet insecte qui donne un colorant naturel, le carmin. Les producteurs ont obtenu de Bruxelles une Appellation d’origine protégée pour relancer cette activité.
Une émission de France 24 présentée par Caroline de Camaret. Production : Isabelle Romero et Anaïs Guérard.
Programme co-financé par la Commission européenne. Ce programme n’engage que son auteur et la Commission n’est pas responsable de l’usage qui pourrait être fait des informations contenues.

 

Vous aimerez aussi