Cisjordanie : des palestiniens construisent des maisons destinées à des Juifs

En Cisjordanie, des palestiniens construisent des maisons destinées à des Juifs ! A moins de 10 min en voiture d’Israël, Juifs et Palestiniens cohabitent. Découvrez comment les mentalités évoluent dans un conflit qui semble sans fin.

Réalisé et filmé par Yoray Liberman

Quelques éléments de repère pour bien aborder le sujet :

La Cisjordanie (à laquelle Israël fait référence en tant que Judée-Samarie) est un territoire du Proche-Orient formé par la ligne d’armistice de la guerre israélo-arabe de 1948-1949 et délimité à l’ouest par la frontière de la Jordanie (le Jourdain et la mer Morte). Elle couvre une surface de 5 860 km2 et compte une population totale estimée à 3 200 000 personnes en 2013 (y compris à Jérusalem-Est).

La Cisjordanie englobe les villes de Jérusalem-Est, Jéricho, Naplouse, Hébron, Jénine et Tulkarem. Elle contient aussi des colonies israéliennes telles qu’Ariel, Ma’aleh Adumim, Betar Illit et le Goush Etzion. N’oublions pas également de nombreux lieux saints des trois religions abrahamiques.

La Cisjordanie fait l’objet de nombreuses résolutions de l’ONU dont la 181 et la 242. À la suite des accords d’Oslo, Israël administre une partie de son territoire conjointement avec l’autorité palestinienne, celle-ci au sein de zones autonomes. L’autorité palestinienne la revendique pour y fonder un État palestinien. Israël y voit un territoire disputé, tandis que la communauté internationale la considère comme un territoire occupé.

Un futur état ?

Ce territoire de la Palestine mandataire, fait partie du territoire proposé par le Plan de Partage de la Palestine pour y accueillir un futur État arabe et Jérusalem-Est et ses environs, pour être placées sous juridiction internationale. Elle est occupée et annexée par la Transjordanie en 1949 à l’issue de la Guerre israélo-arabe de 1948. Une annexion non reconnue par la communauté internationale (à l’exception du Royaume-Uni, l’Irak et le Pakistan) et par la Ligue arabe, qui menace alors d’exclure un émirat.

La Guerre des Six Jours

À la suite de la Guerre des Six Jours, Israël conquiert la Cisjordanie. Entre 280 000 et 325 000 Palestiniens fuient les combats. Ils préfèrent rester sous l’autorité jordanienne ou sont chassés dans certains cas. Depuis cette époque, Israël permet l’implantation, illégale selon l’ONU, de colonies. En 1980, Israël annexe Jérusalem-Est et fait de « Jérusalem réunifiée » sa capitale, contre l’avis de la communauté internationale. En 1988, l’OLP déclare la création d’un État palestinien en Cisjordanie et à Gaza avec Jérusalem-Est pour capitale. Entre 1990 et 2001, le statut et le partage du territoire ont fait l’objet de négociations infructueuses entre l’Autorité palestinienne et Israël. Depuis 2002, à la suite d’une vague d’attentats-suicides perpétrés par des Palestiniens et tuant près d’un millier de civils israéliens, Israël édifie en Cisjordanie une barrière de séparation, visant à lutter contre toute « intrusion de terroristes palestiniens » sur le territoire israélien. La construction de cette barrière est condamnée par la communauté internationale.

Source : Wikipedia

Dans le même genre

Aurélien Fontenoy, vice-champion du monde de VTT
6'
Aurélien Fontenoy, vice-champion du monde de VTT
Les mines de la colère
7'
Les mines de la colère
Pakistan : peu à peu, la vallée de Swat retrouve sa splendeur d’antan
16'
Pakistan : la vallée de Swat
Sur les traces de la Posidonie
8'
Sur les traces de la Posidonie
Quelles menaces représentent les drones ?
17'
Quelles menaces représentent les drones ?
Tara : cap sur le Pacifique
7'
Tara : cap sur le Pacifique
Waveski : nouvelle tendance qui arrive sur nos côtes
5'
Waveski : nouvelle tendance qui arrive sur nos côtes
Habitat bioclimatique en Afghanistan
00:
Habitat bioclimatique en Afghanistan

Disponible dans la playlist :

Apprenez en vidéo, sur tous les sujets, en moins de 20 minutes

Inscrivez-vous gratuitement à notre newsletter pour recevoir chaque semaine dans votre boîte mail notre sélection de nouveaux sujets.