L’autre histoire du tsunami ? Celle du combat international pour sauver l’ostréiculture japonaise

Le tsunami survenu à 14h46 le 11 mars 2011 a englouti 600 km de côtes, tué près de 20 000 personnes, déclenché un accident nucléaire sans précédent et… a failli causer la disparition de l’ostréiculture japonaise. En effet, au Japon, l’huître est considérée comme l’aliment nourrissant par excellence. Cette région est de ce fait l’une des principales zones de production et sa disparition aurait des conséquences dramatiques pour les ostréiculteurs du monde entier. Aujourd’hui, découvrez l’autre histoire du tsunami : celle de l’extraordinaire mouvement de solidarité des scientifiques et ostréiculteurs pour sauver les huîtres japonaises.