Comment ce périple réalisé par un McGyver des mers devient l’occasion de réfléchir au potentiel des “low technologies”.

Le jeune ingénieur Corentin de Chatelperron a construit avec son équipe le « Gold of Bengal » au Bangladesh. Il s’agit du prototype d’un petit voilier entièrement conçu en composite de fibre de jute. Mais au-delà du bateau lui-même, Corentin a pour ambition de se rapprocher le plus possible de l’autonomie en mer. Il embarque donc avec deux poules pondeuses, une mini-serre abritant des plants de patates et divers systèmes qu’il a bricolés pour 6 mois de cabotage dans les îles désertes du golfe du Bengale.

Ce joyeux périple en nomade des mers devient l’occasion de réfléchir au potentiel des « low technologies » : des systèmes simples, conçus avec les moyens du bord, qui permettent de répondre aux besoins de base.